zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <p>Moulin de Vergne</p>, Wiers (Péruwelz)homevorige pagina Naar Verdwenen Molens Wiers (Péruwelz), Henegouwen
Naam

Moulin de Vergne

Ligging Rue de Vergne 324
7608 Wiers (Péruwelz)
toon op kaart
Eigenaar Privaat
Bouwjaar 1782
Type Stenen grondzeiler
Functie Korenmolen
Kenmerken Bakstenen romp
Gevlucht/Rad Verwijderd
Inrichting Verwijderd
Toestand Sterk ingekorte romp
Bescherming ---,
Niet beschermd
Molenaar Geen
Openingstijden Niet toegankelijk

Foto: Robert Van Ryckeghem, Koolkerke  

Beschrijving / geschiedenis

De Moulin de Vergne (genoemd naar een plaatsnaam) is een stenen grondzeiler. Hij staat op het kadasterperceel sectie D nr. 773c, in de huidige rue de Vergne.
Kort na de tweede wereldoorlog werd de molen stilgelegd. Thans blijven nog enkel de twee onderste verdiepingen over.
De molenstenen van deze molen zijn omstreeks 2000 overgebracht naar het Musé de la Vie rurale te Huissignies (Rue Augustin Melsens 28), waar ze terug bedrijfsklaar werden opgesteld voor didactische doeleinden.

L. Denewet & A. Smeyers
-----------
Moulin à vent en briques à l'actuelle rue de Vergne. Arrêté après la Seconde Guerre mondiale.

Le 26 juin 1782, envoi à l'examen de la Chambre des Comptes de la demande faite par Jean-Baptiste Noel, habitant du village de Maulde-sur-l'Escaut, pour un moulin à vent à moudre grains sur la terre franche, avoirie et seigneurie de Vergne.

De Paris, le 19 décembre 1782. Lettre du prince de Rohan-Soubise, maréchal de France, seigneur de la paroisse de Wiers Hainault, adjoint au Tournesis et du comté de Maldeghem, capitaine de la garde-noble de "Votre majesté", seigneur de la paroisse de Flines-lez-Mortagne, demandant la démolition d'un moulin à vent établi depuis six mois sur le territoire du hameau de Vergne, situé en la paroisse de Flines-lez-Mortagne, par Jean-Baptiste Noël, meunier et fermier du moulin de Maulde sur l'Escaut, domination française, y demeurant. Noël a érigé ce moulin sans octroy de Votre Majesté, en vertu de certaine convention faite entre lui et la veuve du S. Failligan qui, depuis quelques années a acquis ce fief de Viergne, la susdite convention en date du 25 février 1782. Ce moulin tourne depuis le mois de septembre et fait tort aux moulins de Wiers et de Mortagne. Il demande ensuite un octroi. Les seigeneurs susdits font une opposition fondée. "En effet cette franche avoirie de Vergne qui pour tout produit ne rapporte à Vortre Majesté que 48 florins par ann, tandis que le seul moulin de Wiers paye pareille somme année commune en vingtièmes; est un petit hameau situé en la paroisse de Flines-lez-Mortagne, enclavé de toutes parts dans cette paroisse, sauf pour quelques terres et un chemin scitué sou la paroisse de Wiers. Ce hameau de Vergne et avoirie ne consiste qu'en 24 bonniers et 55 verges sur lesquels il y a vingt petites maisons cabanes. Dons le nouveau moulin est pour faire la fraude."

"D'ailleurs ce hameau, cette fraude avoirie de Vergne, quoique faisant partie de la paroisse de Flines lez Mortagne, est un éclissement de la terre de Wiers, donné ancienement à titre de franche avoirie à un cadet de la maison de Melun, fondue dans celle de Rohan-Soubise, dont le donateur seigneur de Wiers n'a certainement pas entendu préjudicier à la bannalité de son moulin ni au droit de son voisin; le seigneur de la paroisse de Mortagne dans laquelle est situé le hameau de Vergne, où autrefois ce dernier seigneur avoit un moulin à l'eau sur le coulant dela Vergne que les inondations nécessité d'abandonner pour construire un moulin à vent dans un autre endroit de la même paroisse, qui deviendroit à rien, ainsi que celui de Wiers où il y deux tournans depuis l'année 1774. Le nouveau moulin est à 20 pieds du territoire de Wiers et à 120 pieds de celui de Flines".

"Et comme se persuade que si le hameau de Vergne, quoique scitué en la paroisse de Fliens-lez-Mortange, cédée à la France, est resté par oubli ou autrement sous la domination de votre Majesté; son intention n'a jamais été que ce hameau servit d'entrepôt à la fraude qui ne peut que nuire aux deux puissances".

Jules DEWERT


Foto: Lieven Denewet, Hooglede


Foto: Robert Van Ryckeghem


Kadastrale Atlas P.C. Popp, ca. 1860

Literatuur

Archives générales du royaume à Bruxelles, Conseildes Finances, carton 781 (1782°.
Jules Dewert, "Les Moulins du Hainaut. Tome V. Arrondissement de Tournai", Zulte, 1981;
Alain Henry, "Moulins à vent du Hainaut / Windmolens in Henegouwen", in: Molenecho's, XIII, 1985, 2, p. 54-90;
Jacques Vandewattyne, "Inventaire des moulins du Hainaut: Arrondissement de Thuin - Arrondissement de Tournai", Hainaut-Tourisme, n° 118, sept. 1966, p. 178-180;
"Moulins en Hainaut", Bruxelles, Crédit Communal, 1987;
Fernand Chantry, "Moulins du Hainaut", Antoing, 1987.
G. Bavay, "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut",2009, p. 623.
Ph. Rudewiez, "Moulins et Meuniers de Wiers", in: "Cercle d'histoire et d'archéologie des Deux Vernes", Wiers, n° 26, novembre 2004, p.11-18, ill.
J. Bourdon, "Meuniers à Wiers", in: "Cercle d'histoire et d'archéologie des Deux Vernes", Wiers, n°26, novembre 2004, p. 18-19.
Gérard Bavay, "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut - Inventaire descriptif", Analectes d'histoire du Hainaut, tome XI, Mons, Hannonia, 2008.


Laatst bijgewerkt: zondag 8 maart 2015
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen

bovenzijde